Le rôle du fossoyeur

      Aucun commentaire sur Le rôle du fossoyeur

Lorsqu’un proche décède, il n’est pas rare que l’on fasse appel aux pompes funèbres pour organiser les obsèques ; pour retirer un poids des épaules de la famille, ainsi que pour veiller au repos du défunt. Quand il s’agit d’enterrer un mort, ces pompes funèbres disposent de tout un personnel pour se charger des différentes étapes à entreprendre, dans lequel le fossoyeur joue un rôle clé.

Par définition, il s’agit d’une personne ayant pour métier de creuser des fosses dédiées à l’enterrement des morts. D’habitude, le rôle du fossoyeur est sous-estimé, car l’on croit qu’il peut être réduit au simple fait de creuser la tombe pour les morts ; alors qu’en réalité, cela n’est pas aussi facile qu’on veut le croire. Pour lever cette idée reçue, il est important de connaître l’essentiel sur ce métier.

 

Les attributions du fossoyeur

attribution du fossoyeur

Ce métier est avant toute chose un métier de pompes funèbres consistant en un travail sur le terrain. Au sein de l’agence où il travaille, le rôle du fossoyeur consiste à préparer les tombes pour l’accueil défunt et à faire le nécessaire pour assurer la qualité du service funéraire après l’inhumation.

Généralement, ce métier peut être résumé en deux étapes, bien que cela ne fasse que décrire ses attributions lors des obsèques. D’abord, il s’assure du creusage et du terrassement de la fosse pour accueillir le cercueil. Ensuite, il aide les porteurs au besoin et s’occupe de la descente du cercueil. À la fin de l’inhumation, il est chargé de la fermeture de la tombe et de la pose du monument funéraire.

Par extension, un fossoyeur est chargé de tout ce qui concerne les travaux au cimetière, de l’accueil des dépouilles à leur éventuel transfert. De ce fait, outre les actes exécutés lors de l’inhumation, ses attributions consistent également à l’entretien périodique des caveaux, à l’exhumation des corps quand cela est requis, et à la réduction des dépouilles dans le cas où le lieu de repos est plein.

Le métier du fossoyeur

le métier du fossoyeur

Actuellement, avec l’évolution de l’égalité des genres, la profession de fossoyeur concerne aussi bien les hommes que les femmes. En général, il n’existe pas de qualification spécifique requise pour l’exercer, hormis la discrétion de la personne afin de privilégier le recueil et faire honneur au deuil de la famille. En revanche, les agences funéraires ou les mairies dispensent des modules de formation de niveau 1 pour préparer les agents à ce métier de pompes funèbres.

La plupart du temps, néanmoins, le niveau CAP est demandé au moment de l’embauche à ce poste, car il est important de connaître l’essentiel sur les dossiers des défunts relatifs au rôle du fossoyeur. De même, ce métier requiert une certaine endurance ; d’abord, physique, parce que le travail physique est plutôt dur et les risques de santé, de diverses natures ; puis, psychologique, du fait des charges émotionnelles accompagnant souvent les obsèques et les périodes d’après.

En outre, il s’agit d’un métier à risque, en comparaison aux autres fonctions en agence funéraire, car les dangers sont nombreux et les accidents sont vite arrivés ! Pendant le traitement des fosses, l’agent peut faire des chutes, risquer des éboulements, etc. De même, les produits de nettoyage et divers désinfectants ont une teneur chimique dangereuse pour la santé. De surcroît, lors des traitements des dépouilles, le fossoyeur est exposé à diverses maladies émanant du défunt.

 

Le fossoyeur est un professionnel des arts funéraires dont la majorité du travail est effectué dans un cimetière. En réalité, cet endroit constitue la scène où l’intégralité de ses fonctions s’opère, outre le traitement des affaires administratives. Ce métier est, aujourd’hui encore, mal vu par la société, qui, sans s’en rendre compte, sous-estime le travail d’une personne à son service, au détriment de sa propre vie sociale.

Indubitablement, ce métier exige un sacrifice énorme, car elle peut rarement partager son expérience avec ses proches, la majorité ayant peur de la mort et de tout ce qui y a trait. Si pour la plupart des gens, cette personne ne fait que creuser des fosses, pour son employeur, il permet de s’assurer que l’organisation des funérailles se déroule au mieux.

Pour la famille des défunts, il est celui qui leur permet d’enterrer leurs morts dans de bonnes conditions et de leur offrir leur dernière demeure. C’est la personne qui donne aux proches des défunts la possibilité de se recueillir sur leur tombe en toute sécurité et leur apporter des fleurs. Ces personnes-là trouvent un certain réconfort grâce au fossoyeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *