Le contrat assurance vie en quelques mots

contrat assurance vieComme nous le savons tous, la vie est tellement imprévisible que nous ne sommes jamais assez préparés. Heureusement que les contrats d’assurance existent alors, car, ces derniers nous préservent en cas de sinistres et de problèmes divers.

Nous pouvons citer parmi ces contrats d’assurance, le contrat d’assurance maladie, le contrat d’assurance auto-moto, le contrat assurance vie, le contrat d’assurance décès, le contrat d’assurance obsèques et même le contrat d’assurance pour les animaux.

De manière générale, ce sont les organismes spécialisés tels que les sociétés d’assurance ou les mutuelles qui proposent ces types de contrats et ils sont accessibles à tous.

En outre, de nous jours, nous entendons souvent parler de contrat assurance vie sans vraiment savoir ce que c’est et il est justement temps, pour vous, si vous ne savez rien sur le contrat assurance vie, de tout comprendre pour mieux agir.

 

Contenu de l'article

Définition simple d’un contrat assurance vie et principaux acteurs

Selon les dictionnaires spécialisés et aussi la logique des choses, un contrat assurance vie, est un contrat d’assurance qui garantit le versement d’un capital ou d’une rente au conjoint, à un ayant droit ou à un tiers au décès de l’assuré.

Cependant, dans le cas où l’assuré ne décède pas après le délai mentionné et convenu entre le souscripteur et l’assureur lors de la signature du contrat, le capital ou la rente lui sera versé et le montant sera conforme aux termes du contrat en question.

En outre, dans le cadre d’un contrat assurance vie, il existe quatre acteurs principaux : le souscripteur, l’assuré, le bénéficiaire et l’assureur.

Le souscripteur est la personne qui prend la décision de souscrire à un contrat assurance vie, il désigne les autres acteurs également.

L’assuré est la personne dont le décès ou le non-décès déclenche le versement de capital ou la rente.
Le bénéficiaire assurance vie est la personne qui bénéficie du versement de la rente, il peut s’agir de l’assuré lui-même ou d’une tout autre personne.

Pour ce qui est de l’assureur, c’est en général l’organisme spécialisé qui propose le contrat assurance vie.

 

À quoi sert le contrat assurance vie et où contracter ce type de contrat ?

À présent, vous connaissez la définition du contrat assurance vie, mais il est fort possible que vous ne compreniez pas encore tout à fait, à quoi il sert exactement.

Aussi, vous devez comprendre qu’opter pour un contrat d’assurance vie c’est choisir de mettre ses proches à l’abri en cas de décès en plus de se constituer un capital sûr pour l’avenir en se constituant une épargne.

rendement assurance vieEn outre, grâce à un contrat assurance vie, il vous sera possible de vivre paisiblement quand vous serez retraité. Il vous sera également possible de réaliser certains de vos projets et d’ailleurs, vous bénéficierez d’un certain avantage fiscal.

Bien qu’une assurance vie puisse être facilement comparée à l’épargne classique, elle est tout de même plus que cela. En effet, choisir un tel contrat c’est choisir de bien utiliser son épargne pour mieux préparer son avenir ou celui d’un de ses proches.

Il est possible de souscrire à un contrat assurance vie auprès d’une banque ou d’une compagnie d’assurance. Dans tous les cas, afin de connaître le montant des primes à verser, il est possible de recourir à un outil de simulation assurance vie.

 

Versements de cotisation ou de prime : le point

Maintenant que vous en savez un peu plus, il se pourrait que vous soyez allé sur un site internet disposant d’un outil de simulation assurance vie, parce que vous avez été poussé par la curiosité, ce qui est tout à fait normal.

Cependant, il est impératif que vous sachiez qu’il existe trois types de versement de cotisation ou de prime : le versement unique, le versement libre et le versement périodique.

Opter pour un versement unique équivaut à verser une bonne fois pour toutes un capital lors de la signature du contrat. Bien que ce type de versement permette d’être tranquille, il est de moins en moins proposé par les établissements financiers.

Le versement libre quant à lui, offre une certaine souplesse étant donné que les personnes qui choisissent ce type de versement sont libres de verser le montant qu’elles souhaitent sur la période qu’elles veulent et qui leur convienne.
Concernant le versement périodique, c’est un versement ponctuel d’une somme fixe sur une période précise. Les personnes qui le choisissent doivent être sérieuses, car si elles ne respectent pas leur engagement, elles pourront être sanctionnées.

 

Rapport entre taux assurance vie et type de placement

Comme une assurance vie est assimilable à un investissement, vous devez donc comprendre que le capital que vous versez lors de la souscription d’un contrat d’assurance vie est souvent rémunéré et nous parlons ici du rendement assurance vie.

Il s’agit en vérité de ce que l’on appelle taux assurance vie, également connu sous les appellations : taux de taux assurance vierendement, taux garanti ou encore, taux du fond en euro. Cependant, le taux assurance vie dépend en très grande partie du choix d’investissement de l’assuré.

En effet, il est possible de choisir entre une assurance vie à fonds euros et une assurance vie multisupport. D’ailleurs, le rendement assurance vie dépend en très grande partie du choix que l’on fait en matière de type de contrat d’assurance vie. C’est donc un choix très important.

Une personne qui choisit de souscrire à un contrat d’assurance vie à fonds euros ou monosupport peut bénéficier d’une rémunération stable et acquise durant toute la durée de son contrat. Cependant, malgré le fait que ce type de contrat soit sans risque, le rendement assurance vie est tout de même bien limité.

En outre, une personne qui opte pour un contrat d’assurance vie multisupport choisit de répartir son capital sur plusieurs actifs comme le fonds euro, les actions ou placements conseillés par l’établissement financier auprès duquel elle a souscrit son contrat assurance vie. Choisir ce type de contrat d’assurance vie est très intéressant, car c’est celui qui rémunère le plus le capital investi.

Toutefois, quel que soit votre choix en matière de type de contrat d’assurance vie, avoir recours à un outil de simulation assurance vie en ligne ou auprès d’un établissement financier, vous aiderait beaucoup, en plus des conseils prodigués par les divers conseillés.

 

L’essentiel à savoir sur la rente viagère d’un contrat assurance vie

Nous entendons souvent parler de cette fameuse rente viagère et même dans le cadre d’un contrat d’assurance vie, elle a sa place, au même titre que le contrat obsèques en viager. En effet, dans le cadre en question, opter pour une rente viagère c’est choisir une bonne façon de générer un revenu mensuel complémentaire, versé par l’établissement financier choisit et ce, jusqu’au décès de l’assuré et même au-delà.

Le principe est simple, une personne souscrit à un contrat d’assurance vie et choisit son type de versement de capital. Puis, cette personne peut choisir d’avoir sa rente une bonne fois pour toutes, sous forme de capital, lorsque la durée du contrat touche à sa fin et qu’elle est encore en vie ou alors, elle peut choisir une rente viagère, lui garantissant un complément de revenu mensuel jusqu’à son décès. Elle peut même désigner un bénéficiaire assurance vie à qui l’établissement financier qu’elle à choisir pourra continuer à verser une rente mutuelle si le montant décrit dans le contrat n’est pas encore atteint.

Par ailleurs, c’est l’établissement financier qui détermine le montant de la rente viagère et le taux assurance vie et il le fera en fonction de l’âge de la personne qui recevra la rente mensuelle. En outre, vous devez savoir que si vous optez pour la rente viagère, vous devrez payer des impôts et le montant que vous allez payer dépendra de votre âge au moment ou vous allez commencer à percevoir votre rente.

 

Différences entre contrat assurance vie et contrat assurance décès

détails assurance vieComme nous l’avons déjà mentionné, un contrat assurance vie est très différent d’un contrat assurance décès, et ce, sur plusieurs points.

En effet, un contrat d’assurance décès est un contrat d’assurance qui a pour but de mettre ses proches à l’abri des besoins financiers en cas de décès. L’assuré verse alors une prime ou une cotisation durant un temps déterminé à un établissement financier spécialisé, afin de constituer un capital. Lorsqu’il décédera, ce capital sera versé au bénéficiaire qu’il a désigné lorsqu’il a signé le contrat.

À la différence d’un contrat d’assurance obsèques, les bénéficiaires d’une assurance décès ne sont pas obligés d’utiliser le capital perçu pour organiser les obsèques de l’assuré. En effet, un contrat d’assurance obsèques sert à organiser les funérailles de l’assuré suivant ses volontés et sans exposer ses proches aux dépenses qui y sont liées. Tabler sur ce type de contrat c’est donc choisir sa manière de quitter le monde.

Par contre, un contrat d’assurance vie est, comme vous le savez déjà, un contrat suivant lequel l’assuré pourrait laisser un capital au bénéficiaire assurance vie qu’il vive ou qu’il meurt. D’ailleurs, l’assuré est libre de choisir le bénéficiaire assurance vie et donc, il peut se choisir lui-même. Lorsque le contrat touche à sa fin, l’assuré peut choisir de toucher un capital ou de se faire verser une rente mensuelle pour compléter ses revenus mensuels.

Désormais, vous connaissez les points essentiels sur le contrat d’assurance vie, mais vous devez savoir que souscrire à un contrat d’assurance vie n’empêche pas le fait que vous puissiez souscrire à un contrat d’assurance obsèques ou à d’autres types de contrat d’assurance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *