Faut-il nécessairement envoyer des cartes de remerciement de décès ?

Suite au décès d’un proche, il y a beaucoup de choses qui vont devoir être prises en main et mises en place. Traditionnellement, la famille et plus précisément le conjoint de la personne décédée s’en occupe.

Entre l’organisation de la cérémonie, le choix des matériaux, les faire-part de décès, etc… il y a aussi la question des cartes de remerciements. Vous venez de perdre un être cher et vous vous demandez si vous devez mettre en place quelque chose après la cérémonie d’enterrement ? Faisons le point ensemble sur obseques-et-pompes-funebres.com.

Contenu de l'article

Que contient une carte de remerciement ?

remerciementsCette carte contient l’expression de la gratitude des proches du défunt pour la présence des personnes concernées aux obsèques. Elle n’a pas besoin d’être trop compliqué, cela peut être simplement un petit mot, du type « merci pour votre présence » ou quelque chose de plus poussé.

Si vous décidez d’en envoyer, sachez que vous pouvez choisir de personnaliser ces cartes en fonction des personnes qui vont les recevoir. Vous aurez ainsi différents modèles plus ou moins travaillés en fonction de la relation qui liait le défunt à la personne à qui s’adresse la carte. Un remerciement envoyé à des collègues de travail par exemple n’aura pas besoin d’être autant développé que celui fait pour les frères et soeurs du défunt ou pour une autre personne proche comme un (ou une) meilleur ami par exemple.

Dans tous les cas, pas de panique, vous trouverez des textes déjà pré-remplis pour vous. Vous n’aurez alors qu’à sélectionner ce qui vous convient le mieux. Vous pouvez choisir de mettre une photo du défunt ou non, c’est vous qui voyez. Vous trouverez tout un panel de site pour faire votre sélection, avec des exemples de texte à choisir comme sur remerciementdeces.fr.

 

Cartes de remerciement : est-ce une obligation ?

L’envoi de cartes pour remercier les personnes qui sont venues rendre un dernier hommage au défunt n’est absolument pas obligatoire, mais tout de même conseillé. Ces personnes ont en effet donné de leur temps pour partager cet évènement avec vous, pour dire au revoir à la personne qu’ils considéraient sûrement comme un ami ou qui faisait partie de la famille.

C’est une façon de les remercier pour leur présence et leur soutien pour traverser cet évènement difficile. C’est aussi leur montrer que vous appréciez le geste qu’elles ont fait et que vous souhaitez conserver le lien malgré les évènements douloureux.

 

Doit-on en envoyer à tout le monde ?

carte-de-remerciementLà encore ce n’est pas du tout une obligation. Le défunt lui-même n’appréciait peut-être pas quelques personnes qui sont pourtant venues aux obsèques, il n’aurait pas voulu de leur présence et encore moins les remercier. A vous de voir ce que vous désirez : éviter les conflits, respecter à la lettre les sentiments de la personne décédée, tenter la réconciliation éventuelle, etc…

Sachant tout de même que si certaines personnes n’en reçoivent pas alors que d’autres oui, cela risque de créer de la zizanie et mettre un froid entre vous et ces personnes si elles l’apprennent. Si ce froid était déjà installé, cela ne changera pas grand-chose mais par contre leur envoyer une carte pourra éventuellement vous emmener vers la voie de la réconciliation.

Certains se contentent d’en envoyer uniquement à la famille proche. Cela reste toujours une affaire de choix, à vous de voir jusqu’où vous voulez distribuer ces remerciements. Par exemple, certains choisissent de ne pas les envoyer aux nouvelles générations comme les enfants des cousins-cousines, etc…

L’essentiel étant principalement de remercier les personnes vraiment présentes le jour J, et éventuellement ceux qui n’ont pas pu venir mais par empêchement et non pas par choix (exemple : une personne trop malade ou âgée pour se déplacer, quelqu’un qui aurait subi des grèves de train ce jour-là, etc…)

 

Quand les envoyer ?

Le plus simple reste de les envoyer juste après l’enterrement (ou l’incinération), ce qui vous permettra ensuite de vous reposer et de vous consacrer pleinement à votre deuil. Vous pourrez ainsi vous concentrer sur les choses essentielles sans avoir d’autres tâches chronophages à accomplir.

Toutefois, si jamais le temps et la motivation vous manquent, prenez le temps qu’il vous faudra, dans ce type d’évènement tout le monde devrait être à même de comprendre que cela n’a pas été fait dans l’immédiat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *