Assurance vie et succession, de quoi parle-t-on ?

assurance vie et successionComme la vie est imprévisible, il est très important d’être bien préparé, car on ne sait jamais quand est ce qu’on mourra. Le fait de bien se préparer vise à mettre ses proches hors des problèmes financiers et pour cela, il n’y a rien de mieux que d’organiser de la meilleure manière sa succession.

D’ailleurs, en parlant de succession, le nombre de personnes qui choisissent d’allier assurance vie et succession ne cesse d’accroître, et cela, pour de très bonnes raisons. Si vous êtes vous aussi intéressé par cette option, vous devez savoir de quoi il s’agit exactement.

 

Assurance vie et succession : quelques mots sur l’assurance vie

L’assurance vie est un contrat d’assurance, voire de prévoyance, suivant lequel un assuré s’accorde avec un établissement assureur à verser un certain capital pour le faire fructifier. La compagnie d’assurance ou de prévoyance devrait ensuite verser ce capital avec les intérêts générés à un bénéficiaire que l’assuré a désigné lorsque le contrat touchera à sa fin ou au cas où l’assuré décède.

Suivant certains cas, il est tout à fait possible que le bénéficiaire d’une assurance vie ne paie aucun impôt. De même, l’assuré n’est pas obligé de désigner un membre de sa famille comme bénéficiaire de son assurance vie (ce qui n’est pas le cas pour le bénéficiaire d’une assurance décès, qui se doit d’être nommé) tout comme il n’est pas obligé de mentionner son bénéficiaire dans son testament. Cependant, il est conseillé de mentionner son bénéficiaire éventuel pour éviter les soucis et tracas divers par la suite.

En outre, le montant du capital d’une assurance vie est déterminé par l’établissement assureur ainsi que par l’assuré et vous devez savoir qu’entre assurance vie et succession, il y a des affinités intéressantes.

 

Quels sont les avantages d’une assurance vie ?

Outre le fait qu’un contrat d’assurance vie soit un contrat de prévoyance, ce genre de contrat apporte certains avantages assurance vieavantages, non négligeables.

En effet, avant toutes choses, une assurance portant sur la vie est une sorte de plan d’épargne pour bien assurer l’avenir d’une personne en particulier, dont le nom officiel est le « bénéficiaire ». Cependant, si l’assuré n’est pas encore décédé lorsque le contrat touche à sa fin, il peut être sûr d’avoir une belle et intéressante retraite.

Plus important encore, grâce à ce type d’assurance, l’assuré peut avantager les personnes de son choix dans le cadre de la succession tout comme il peut faire une donation à des tierces personnes, de son vivant pour leur faire profiter d’un abattement de succession ou encore, leur éviter de payer de lourds droits de succession.

En outre, ce qui intéresse encore plus les gens dans l’assurance vie, ce sont tous les avantages fiscaux qui y sont liés.

 

Rapport entre assurance vie et succession

Maintenant que vous en savez un peu plus sur l’assurance vie, vous devez alors vous demander quel est le rapport entre assurance vie et succession ? Cette question a justement quelques réponses intéressantes qui vous plairont certainement.

D’abord et avant tout, vous devez savoir qu’il y a une certaine harmonie entre assurance vie et succession. En effet, en plus d’être un dispositif d’épargne en vue de la préparation de sa retraite, grâce à un contrat d’assurance vie, une personne peut avantager telle ou telle autre personne dans le cadre de la succession sans pour autant léser les héritiers légaux. Cela est possible grâce au fait que l’assuré n’est pas obligé de divulguer ce type d’information.

En outre, les personnes qui laissent ce type d’héritage permettent aux bénéficiaires de jouir de réduction du montant des droits de succession, voire même de ne pas en payer du tout étant donné que le bénéficiaire d’une assurance vie n’est pas obligé d’être mentionné dans un testament. En effet, un bénéficiaire n’est pas forcément un héritier au sens strict du terme et donc, nous pouvons considérer que l’assurance vie est un héritage déguisé. Cependant, pour avoir plus d’informations à ce propos, il est conseillé de demander l’avis d’un notaire.

Par ailleurs, grâce au capital obtenu grâce à une assurance vie, le bénéficiaire peut non seulement, être à l’abri du besoin à la disparition de l’assuré, mais en plus, il pourra continuer ses études ou réaliser certains de ses projets professionnels grâce à son héritage, et ce, sans que les héritiers légaux du défunt ne le sachent. Ainsi, dans ce cas-là, l’assurance vie et succession permet donc à l’assuré de protéger son bénéficiaire des éventuels soucis liés aux héritiers légaux.

 

Vous l’aurez donc compris, en contractant une assurance vie, les possibilités sont nombreuses quant au capital généré que l’on touchera à la fin du contrat ou au jour du décès. Toutefois, le rapport entre assurance vie et succession est de plus en plus étroit étant donné tous les avantages que cela présente. En effet, transformer une assurance vie en héritage est une excellente manière d’obtenir un abattement de succession ou même de ne pas payer de droits de succession.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *